Jacques AUDUREAU, Président de la commission "Chasser en meute" et ex-Président du groupe Vensys.

"L'union fait la force et les entreprises qui s'unissent sont plus fortes et plus performantes à l'international."

 

Agri-Vendée, le modèle vendéen du groupement d'entreprises

A travers l'exemple d'Agri-Vendée, le prototype phare  du groupement d'entreprises vendéennes, il nous expose les bénéfices du groupement d'entreprises. C'est en effet, depuis 2013, l'occasion d'apprendre, de se perfectionner dans le jeu collectif à l'international et d'identifier les facteurs clés du succès mais aussi les erreurs à ne pas reproduire.

Les conditions indispensables à la création d'un groupement solide.

Pour Jacques Audureau « Se faire confiance et bien se connaitre, être complémentaires plutôt que concurrents, être guidés par un animateur et/ou un leader, partager une vision commune...sont autant d'éléments essentiels à la bonne mise en place d'une organisation efficace. » A l'instar d'Agri-Vendée qui compte 5 entreprises, il convient de fédérer un nombre réduit d'entreprises qui a le même regard sur l'international.  

Les bénéfices de la dynamique collective

Très concrètement, cela se traduit en premier lieu par la synergie entre les différentes entreprises. C'est l'occasion pour le groupement de « mutualiser ses compétences et d'œuvrer ensemble dans l'identification de nouveaux marchés, la participation à des salons commerciaux, la prospection commerciale, le marketing... » En ce qui concerne Agri-Vendée, on listera parmi les actions mises en place ces dernières années, la participation, entre autres, à une dizaine de salons internationaux, une prospection commune via le recrutement d'un commercial en Pologne, une campagne de communication Agri-Vendée, etc.

D'autre part, la mutualisation des ressources et des compétences permet d'agir directement sur les frais liés au développement international mais aussi de réduire les barrières à l'entrée sur le marché étranger. L'amoindrissement des coûts de développement à l'international est sans doute l'un des bénéfices les plus probants du groupement d'entreprises.

S'appuyer sur d'autres entreprises est aussi un excellent moyen de prendre confiance, de développer ses activités et de développer sa maturité à l'export.  Dans le modèle propre à Agri Vendée, les entreprises sont sur un pied d'égalité vis-à-vis du marché international : pas de prim'exportateur et un développement en parallèle à l'international.

Un groupement qui a fait ses preuves : une augmentation moyenne du chiffre d'affaires export de 10 à 16% soit 12 millions d'euros, 5 filiales créées (Allemagne, Pologne, Canada) et un effet de mobilisation toujours aussi fort de la part des entreprises fédérées.

L'expérience est dupliquée, et ce sont sur ces mêmes bases et en suivant le même modèle que s'est construit un groupement nautique. De quoi ouvrir la voie à de nouveaux horizons.

Article et propos recueillis par Mathilde Leman - Avril 2016

Retour
Partagez sur les réseaux sociaux :